Après la raison d’être, la raison de venir ?

Indices n° 6 – Travailler autrement et n° 11 – Répondre aux nouvelles attentes sociales sources de croissance de la grille de lecture de la transformation des grandes entreprises.

Le succès du télétravail pourrait masquer les vrais enjeux du futur du travail. La crise sanitaire a amplifié des tendances déjà présentes et auxquelles les entreprises doivent désormais répondre, dont celle du travail à distance. La question cruciale est cependant celle de l’engagement des salariés. Contrairement à une idée répandue, ils sont d’accord pour revenir dans l’entreprise, mais avec de nouvelles exigences en matière d’autonomie, d’organisation du travail, de partage de la valeur, sujets sur lesquels ils attendent des engagements concrets. Cette transformation aura des impacts considérables sur les managers, dont la crise a révélé des compétences mal évaluées jusqu’ici et d’autres surévaluées. Elle a aussi un effet déterminant sur l’importance du rôle de l’entreprise dans la société. L’entreprise doit désormais donner à tous les employés, et pas seulement aux hauts potentiels, une bonne raison de venir, quels que soient le pays et la culture locale.

Ce cas a fait l’objet d’une séance du séminaire Vie des affaires de l’École de Paris du management le 10 décembre 2021 dans le cadre du cycle Inside L’Oréal. Le compte rendu de cette séance est disponible sur le site de l’École de Paris du management, http://www.ecole.org.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :