Les 2 Vaches : le meilleur de la start-up et du grand groupe ?

Indices n° 1 – La redynamisation de l’esprit entrepreneurial,
n° 2 – La maîtrise des nouveaux canaux de communication,
et n° 11 – Être en phase avec de nouvelles attentes sociétales de la grille de lecture.

Comment une grande multinationale comme Danone peut-elle prendre pied sur un marché, dans une filière et au sein de communautés qui ne l’attendent pas, le monde du bio ? Comment une start-up peut-elle produire différemment, avec agilité, grâce à une organisation différente, des produits différents tout en restant à la fois ultra connectée au groupe Danone et intégrée dans les communautés de producteurs et de consommateurs bio, si souvent suspicieux envers les grands groupes ? Qu’a-t-elle retenu de l’exemple d’une entreprise américaine, spécialiste du bio, rachetée par le Groupe ? L’aventure intrapreneuriale hors normes la marque Les 2 Vaches, débutée il y a plus de quinze ans, est une réussite écologique, humaine, organisationnelle, mais aussi économique. C’est également un succès de communication digitale décalée et, finalement, une histoire particulièrement subversive.

Orateur : Christophe Audouin, directeur général de Les Prés Rient Bio (groupe Danone)

Cas tiré d’une séance coorganisée par la chaire Phénix, dans le cadre du séminaire Transformations numériques et entrepreneuriales de l’École de Paris du management.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :